+

Cédric DEMANGEOT

Apprenti nomade depuis peu, il s’obstine sans trop savoir pourquoi, dans un monde qui n’en demande pas tant, à écrire des livres de poésie. Il a créé en 2002 la revue Moriturus et les éditions Fissile. Cahiers Artaud n°1, octobre 2013
« Caisson dégondé », p. 198-203
Cahiers Artaud n°2, octobre 2015
Dessins, p. 205-211

+

Gilles DE STAAL

Artiste peintre, il est l'un des fondateurs de l'hebdomadaire Politis. Il a organisé avec Mamadou Konté les premières organisations de luttes dans les foyers, Révolution Afrique et Africa Fête. Cahiers Bataille n°1 , octobre 2011
« Illustration de Histoire de l’œil », p. 146
Cahiers Leiris n°2 , novembre 2009
« La Passe. Hommage à Michel Leiris », p. 193-195

+

Aurélien DEUDON

Étudiant en philosophie à l’Université Paris I, son projet de thèse rapproche Artaud de phénoménologues autour des notions de cosmologie métaphysique, de culture et de corps.Cahiers Artaud n°1 , octobre 2013
« Le démêlé des révoltés. Artaud surréaliste », p. 40-48

+

Rachel DEVILLE

Née en 1972, elle étudie les arts plastiques à Saint-Etienne avant de partir, en 2000, s’installer à Barcelone. En 2007, son premier ouvrage, Lobas, est publié en Espagne aux éditions SinsEntido. En avril 2009, elle revi¬ent en France et s’installe à Angoulême où elle est accueillie en résidence à la Maison des auteurs. Elle y réalise son deuxième ouvrage, l’Heure du loup, inspiré de ses rêves notés depuis 1996 (Éditions L'Apocalypse, 2013). Parallèlement, elle travaille sur des séries de dessins puis revient à la Maison des auteurs pour réaliser l’Amour dans le cimetière, son troisième album toujours inspiré de ses rêves.Cahiers Artaud n°2 , octobre 2015
Dessins, p. 27, 261, 262

+

Serge DEWEL

Historien et chercheur spécialisé dans l’histoire contemporaine de l’Éthiopie, ses thèmes de recherches s’orientent autour du patrimoine, de la culture mémorielle, de la construction identitaire en Éthiopie, et de la géopolitique des religions dans la Corne d’Afrique. Cahiers Leiris n°3 , mai 2012
« Culte des zar en Abyssinie », p. 159-170

+

Chiara DI MARCO

PProfesseure au département de Philosophie, Communication et Spectacle à l’Université Rome 3.Cahiers Bataille n°1 , octobre 2011
« “Moi, j’existe” connaissance et existence », p. 95-114

+

Virginie DI RICCI

Actrice, dramaturge et monteuse, co-fonda¬trice du laboratoire de recherche et créa¬tion théâtrale Terribilità. Antonin Artaud, S.I Witkiewicz, Sade, Pier Paolo Pasolini, les romains du Ier siècle, Laure et Bataille, sont les écritures qu’elle a traversées en scène, une scène toujours à réinventer dans la continuité et l’archéologie de ses grands réformateurs, Craig, Appia, Meyerhold, Kantor dont Antonin Artaud est l’une des figures les plus obsédantes. Elle a joué Van Gogh, le suicidé de la société et proposé des conférences/lectures des Derniers Cahiers d'Ivry. Elle est membre du comité de parrainage des Cahiers Artaud. Cahiers Artaud n°1 , octobre 2013
« Je t’ai mis mon cœur dans ton corps pour que tu te souviennes de ce que tu as oublié », p. 154-155
Cahiers Artaud n°2 , octobre 2015
« Et cætera (Cahiers d'Ivry) », p. 99-113

+

Bruno DUMAS

Ancien étudiant de l'École Boulle, puis enseignant en photographie aux Gobelins, Bruno Dumas est aujourd'hui peintre et photographe à Nantes. Il travaille en particulier sur les présences objectales, la perception des structures psychiques, les architectures organiques ou encore les révélations surprenantes des sels argentiques lorsqu'ils sont modifiés par les prises de vue au sténopé.Cahiers Aragon n°1 , juin 2015
« La violoncelliste », p. 112-115

+

Camille DUMOULIÉ

Professeur de littérature comparée à l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense et directeur du Centre de recherche en « Littérature et Poétique comparées », il travaille sur les rapports entre littérature, philosophie et psychanalyse, les mythes littéraires, le théâtre du XXe siècle et les rapports France-Brésil. Elle est membre du comité de lecture des Cahiers Artaud. Cahiers Artaud n°1 , octobre 2013
« Sujet Artaud », p. 26-27
« Lacan avec Artaud. De “l’entre-deux-morts” à la “tropulsion de vie” », p. 70-83

Cahiers Artaud n°3 , septembre 2017
« Artaud la peste », p. 27-38

+

Jean DURANÇON

A publié un essai sur Bataille, des livres avec des peintres (Dominique Deboffle et Dominique Laigle). Il a dirigé la revue Camera/Stylo et écrit régulièrement dans Trafic.Cahiers Laure n°1 , octobre 2013
« Comment écrire ? », p. 13-15

+

Jérôme DUWA

Docteur en histoire de l'art contemporain, il poursuit des recherches autour du surréal¬isme d'après 1945. Auteur de Surréalistes et situationnistes, vies parallèles (Dilecta, 2008) et de 1968, année surréaliste (Imec, 2008). Membre de la Revue des revues et secrétaire des Cahiers Benjamin Péret, il collabore régulièrement au C.C.P., à Midi, Infosurr et Critique d’art. Cahiers Artaud n°2 , octobre 2015
« Plan panoramique avec alternance d'écrans noirs », p. 51-54

Cahiers Artaud n°3 , septembre 2017
« Artaud, Adamov : “… c’est-à-dire nulle part” ? », p. 53-61