+

Koichiro HAMANO

Auteur d’une thèse de doctorat sur Georges Bataille, il est maître de conférences en littérature française à l'Université Aoyama Gakuin de Tokyo.Cahier Bataille n°1, octobre 2011
« Introduction du Bleu du ciel », p. 75-84

+

Ji-Yoon HAN

Critique d’art, elle a publié de nombreux articles sur Man Ray, Hans Bellmer, Francis Bacon, Ana Mendieta, Louise Bourgeois. Elle a co-fondé en 2011 la webradio culturelle Globe sonore à Montréal, qu’elle administre et qu’elle anime.Cahier Bataille n°3, novembre 2016
« Les “monstrueuses anomalies” du Bleu du ciel  », p. 51-72

+

Simon HAREL

Écrivain et essayiste québécois, il est professeur titulaire et directeur du département de littérature comparée de l’Université de Montréal où il dirige le laboratoire sur les récits du soi mobile. Il est aujourd’hui tourné vers un nouvel objectif : cerner les formes instables, et souvent conflictuelles, de la mobilité culturelle. Il est membre du comité de lecture des Cahiers Leiris.

+

Jean-Michel HEIMONET

Docteur d’État de l’université de Paris Saint-Denis, il est professeur au Catholic university of America de Washington DC. Son champ de recherche général est proche de ce que Claude Lefort désigne comme le « théologico-politique », c’est-à- dire les interférences entre religion, politique et société. Il s’interroge aujourd’hui sur la corrélation du nihilisme qui ronge la trame sociale des démocraties et la montée des terrorismes. Cahier Bataille n°3, novembre 2016
« La grève du négatif et la révolte contre l’Histoire », p. 113-126

+

Louis HINCKER

Enseignant-chercheur en histoire contemporaine à l’Université de Valenciennes, ses recherches s’orientent sur les formes de socialisation politique dans la France post-révolutionnaire. Actuellement, ses travaux portent sur une réflexion générale sur l’archive familiale, les rapports entre texte, archive et écritures de soi, ainsi que leurs interférences avec les processus – plus discontinus que linéaires – de politisation. Il étudie également la thématique de « l’ancêtre révolutionnaire » chez Michel Leiris et Claude SimonCahiers Leiris n°3 , mai 2012
« Tombes des ancêtres », p. 47-54
« Tombes des familles Leiris et Caubet », p. 46-49

+

Denis HOLLIER

Professeur de littérature française à l’Université de Yale, il a établi l’édition des deux volumes de Michel Leiris publiés dans la Bibliothèque de la Pléiade et fut l’un des commissaires de l’exposition « Leiris & Co. » (Centre Pompidou-Metz, 2015). Il est membre du comité de parrainage des Cahiers Leiris et des Cahiers Bataille.

+

Robert HORVILLE

Professeur émérite à l'Université de Lille 3, il est spécialiste du XVIIe siècle, du théâtre et de l’œuvre de Léo Ferré. il a, à quatre reprises, produit des textes consacrés à Louis Aragon : en 1974, un article « L'écriture, la fiction et le réel dans Blanche ou l'oubli d'Aragon » (les Nouvelles littéraires) ; en 1991, la rédaction de la partie consacrée à l'œuvre de Louis Aragon de 1950 à 1982 dans Itinéraires littéraires XXe siècle, tome 2 ; en 1998, un article « Aragon-Ferré ou la parfaite alliance des mots et de la musique » (les Engagements d'Aragon, L'Harmattan) ; en 2014, un article portant sur la rencontre avec Louis Aragon, mis en ligne sur le site de l'Équipe Aragon de l'ITEM.Cahiers Aragon n°1 , juin 2015
« Louis Aragon et Léo Ferré », p. 119-135

+

Julia HOUNTOU

Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis à Rome de 2009 à 2010, elle a travaillé sur les Actions de Gina Pane dans le cadre de sa thèse de doctorat. Elle est l'auteure de nombreux articles sur la création contemporaine. Cahiers Laure n°1 , octobre 2013
« Action Laure ou la sororité artistique », p. 159-179