+

Marie-Christine LALA

Enseignante-chercheuse à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, elle enseigne les sciences du langage. Elle est membre du comité de lecture des Cahiers Bataille.

+

Werner LAMBERSY

Poète belge, auteur de plusieurs ouvrages et anthologies, récompensé par de nombreux prix, il est considéré comme un acteur majeur de la littérature francophone.Cahiers Leiris n°2 , novembre 2009
« Pour Michel Leiris », p. 11

+

Jean-Gérard LAPACHERIE

Professeur de langue française à l’Université de Peau, ses domaines de recherche portent sur les théories de l’écriture, la sémiologie graphique, la langue française et la francophonie.Cahiers Leiris n°2, novembre 2009
« Leiris et l’ethnocentrisme », p. 181-192

+

Nidesh LAWTOO

Maître assistant en littérature anglaise à l’Université de Lausanne, ses domaines de recherche portent sur le concept de mimesis chez des auteurs modernes littéraires, philosophiques et psychologiques.Cahiers Bataille n°2, octobre 2014
« Bataille et la naissance de l'ego : à partir du rire du socius », p. 55-74

+

Martine LE COZ

Dessinatrice et auteure française, son œuvre s’attache au dialogue interreligieux ainsi qu’aux réflexions spirituelles et humanistes. Elle a reçu en 2001 le prix Renaudot pour son roman Céleste. Elle a également peint une cinquantaine de portraits d’auteurs du XXe siècle.Cahiers Leiris n°1 , novembre 2007
« Portrait de Michel Leiris », p. 349

+

Alban LEFRANC

Traducteur de l’allemand (Peter Weiss) et romancier, il écrit également pour le théâtre (compagnie « Le menteur volontaire » et collectif « De Quark »). Cahiers Artaud n°2 , novembre 2009
« La mèche », p. 229-244

+

Philippe LEJEUNE

Auteur et universitaire français, il est spécialisé dans l’autobiographie dont il a conceptualisé la notion de « pacte autobiographique ». Il est membre du comité de parrainage des Cahiers Leiris.

+

Aurélien LEMANT

Lecteur public, dramaturge, acteur (Artaud, Corneille, Pinter, Racine…), il traduit également des pièces de théâtre, des nouvelles, des essais et des biographies, depuis l'anglais. Offre des poèmes à des musiciens afin qu'ils en fassent des chan¬sons. Chante lui-même.Cahiers Artaud n°1 , octobre 2013
« Insémination Infra-Terrestre 1902. Est-ce qu’un ange est un état d’esprit ? », p. 98-109
Cahiers Artaud n°2 , octobre 2015
« Opération : Glossolalie. Artaud et le King, une tentative de Cruauté », p. 57-65

+

Joaquim LEMASSON

Auteur d'une thèse de doctorat en Lettres modernes intitulée De l'art aporétique ou un art poétique aporétique. Samuel Beckett, Georges Bataille, Denis Roche, Christian Prigent (2002).Cahiers Laure n°1 , octobre 2013
« L'expiration poétique », p. 41-49

+

François LÉVÊQUE

Peintre.Cahiers Leiris n°1, novembre 2007
« Leiris, l'imagination laissée dans son état sauvage », p. 386
« Littératures Leiris », p. 387
Cahiers Leiris n°2, novembre 2008
« Série des relectures : Michel Leiris », p. 36-37

+

Christian LIMOUSIN

Poète français, il est également critique littéraire, historien d’art et spécialiste de Georges Bataille. Il a créé en 2012 le collectif « Lire Bataille », avec Jean-Marie Queneau, Claude Stassart-Springer, Jean-François Séronet et Geneviève Peigné. Il est membre du comité de lecture des Cahiers Bataille.Cahiers Bataille n°3, novembre 2016
« Un monde habitable », p. 214-225

+

Jean-François LOUETTE

Professeur de littérature française et comparée à l’Université Paris-Sorbonne, il est spécialiste de Georges Bataille, Jean-Paul Sartre et du théâtre au XXe siècle. Il a dirigé la publication de l’œuvre de Drieu la Rochelle dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». Il est membre du comité de parrainage des Cahiers Bataille.

+

Claire LOZIER

Agrégée de lettres modernes, maître de conférence en littérature française à l’université de Leeds, elle a publié son premier livre en 2012 : De l’abject et du sublime. Georges Bataille, Jean Genet, Samuel Beckett (Oxford, 2012). Elle a publié de nombreux articles sur ces trois auteurs, ainsi que sur Louis-Ferdinand Céline.Cahiers Bataille n°3, novembre 2016
« Ma mère de Georges Bataille et de Christophe Honoré : regards croisés »,
p. 129-141