artaud

Mai 2012

ISBN : 978-2-9534806-2-7

16,5 x 24 cm

272 pages

35 euros

cahiers
leiris N° 3

La ligne à écrire, à la fois horizon que je dois fixer,
corde raide sur laquelle il me faudra marcher
et câble à quoi m’agripper pour ne pas me noyer.

Michel LEIRIS

Le numéro trois des Cahiers Leiris se divise en cinq catégories : entretien, critique, contexte, traduction, théâtre.

entretien

Michel LEIRIS — Leiris, Miró et le 45 rue Blomet

critique

William JEFFETT — Masson et Leiris. De la peinture considérée comme une tauromachie

Lucile GOBET — Leiris main à plume

Marc VERLYNDE — Une théologie du chromatique

Joseph MWANTUALI — Poésie et mystique du langage

Philippe SABOT — La possession et ses aspects littéraires

contexte

Jean-Max TOUBEAU — Une conversation bien tempérée

Louis HINCKER — Tombes des ancêtres

Marianne BERISSI — Leiris et Benjamin

Matt RUSHTON — L’étrange cas du cochon de lait

Serge DEWEL — Culte des zar en Abyssinie

traduction

Eden VIANA MARTIN — A idade viril. Un livre-acte

Sébastien CÔTÉ, Eden VIANA MARTIN — Traduire l’Afrique fantôme, suivi de « Le langage de Leiris est un défi », entretien avec Florence FERRARI

théâtre

Geneviève ROSSET-MERCIER — Michel Leiris à Gondar

peintures

Julius BALTAZAR — Dessins originaux

Jean-Max TOUBEAU — Portraits de Michel Leiris

photographies

Gisèle FREUND — Walter Benjamin

Louis HINCKER — Tombes des familles Leiris et Caubet

ANONYME – Michel Leiris et André Masson (1923 ou 1924)

En fin de volume sont donnés une bibliographie des auteurs, une bibliographie générale et un index.

Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre.