Cahiers BATAILLE

« Très vite je me liai avec Georges Bataille, qui était d’assez peu mon aîné. J’admirais non seulement sa culture beaucoup plus étendue et diverse que la mienne, mais son esprit non conformiste marqué par ce qu’on n’était pas encore convenu de nommer l’“humour noir”. J’étais sensible aussi aux dehors mêmes du personnage qui, plutôt maigre et d’allure à la fois dans le siècle et romantique, possédait (en plus juvénile bien sûr et avec une moindre discrétion) l’élégance dont il ne se départirait jamais, lors même que son maintien alourdi lui aurait donné cet air quelque peu paysan que la plupart ont connu, élégance tout en profondeur et qui se manifestait sans aucun vain déploiement de faste vestimentaire. À ses yeux assez rapprochés et enfoncés, riches de tout le bleu du ciel, s’alliait sa curieuse dentition de bête des bois, fréquemment découverte par un rire que (peut-être à tort) je jugeais sarcastique. »

Michel LEIRIS, À propos de Georges Bataille

COMITÉ DE PARRAINAGE
Julie BATAILLE
Denis HOLLIER
Jean-François LOUETTE
Francis MARMANDE
Christian PRIGENT
Michel SURYA
COMITÉ DE LECTURE
Elisabeth ARNOULD-BLOOMFIELD
Juliette FEYEL
Marie-Christine LALA
Christian LIMOUSIN
Monika MARCZUK
DIRECTION DE RÉDACTION
Nicola APICELLA
Monika MARCZUK
DIRECTION DE PUBLICATION
Jean-Sébastien GALLAIRE